samedi 23 février 2019

{ Lecture } # 64 : Le Choix du Roi de Solène Bauché SP


Le Choix du Roi
Solène Bauché
457 pages
Publication : 15 novembre 2018

QUATRIÈME DE COUVERTURE
Royaume des Francs, 792. L’heure est grave : Charlemagne vient d’apprendre que son fils d’un premier lit, Pépin le Bossu, a conspiré contre lui. Le roi est loin d’avoir été un père idéal, mais la sentence est sans appel : le jeune traître doit rejoindre un monastère et y demeurer le restant de ses jours. Peu enclin à faire amende honorable et encore moins à devenir un homme de Dieu, Pépin dépérit. L’héritier déchu est loin de se douter que c’est par une entremise des plus inattendues que viendra son salut, avant d’entamer un périlleux voyage vers l’inconnu…
Un récit d’aventures teinté de fantastique dans lequel les voix se croisent et l’Histoire se mêle à l’Imaginaire.
fullsizeoutput_a78
L’auteur nous invite à reprendre nos vieux cours d’histoire, tout en les dépoussiérant, avec Charlemagne. De sa vie de jeune adulte et l’homme qui aimait les femmes de son lit à l’histoire de ses enfants capables de trahison…
Un récit narratif découpé en 3 parties. Dans la première partie, le récit sera orienté sur Charlemagne, encore Charles à cette époque. Il aura eu 4 épouses dont quelques unes répudiées pour des raisons politiques ou de lassitudes mais les conséquences se révéleront plus tard. Et qui dit femme répudiée qui a eu des enfants, dit enfants considérés comme bâtards (dont Pépin le Bossu, fils de Himiltrude, envoyée au couvent sans lui). Charles considérera cet enfant comme son fils mais lui refusera les titres comme à ses autres enfants. On imagine grandement la sensation d’abandon qu’un enfant puisse vivre.
Dans la deuxième partie, nous aurons le récit de Pépin, il expliquera pourquoi il est prêt à trahir son père et parlera de ce calvaire au  monastère. Souhaitant la mort à cette privation de liberté … la mort étant pour lui une sensation de liberté mais il y a une liberté.
Puis dans la troisième partie, nous aurons le récit d’une jeune femme qui fuit un mari horrible à cause duquel elle aurait pu perdre la vie.
De grandes aventures pour nos personnages et des relations familiales bien compliquées. Aimant plus particulièrement les romans historiques britanniques et boudant les français j’ai été surprise et ravie par l’histoire. Dans ce récit historique bien ficelé on voit une guerre bien prenante entre les Francs et les Saxons ou entre les catholiques et les païens mais aussi entre les hommes et les femmes. L’utilisation du mariage et ce à quoi la femme est éduquée toute sa vie pour qu’elle l’accepte.
Ne souhaitant pas vous divulguer plus sur l’Histoire, je vous laisse découvrir le roman de Solène.

mercredi 6 février 2019

{ Lecture } # 63 : Comme psy comme ça de Mardi Noir


Comme psy comme ça
Bienvenue dans la psychanalyse
Mardi Noir
176 pages
Année de publication : 2018


QUATRIÈME DE COUVERTURE
La psychanalyse, ça n’est pas feel good ou feel bad, c’est feel tout court. Et poser un peu de sens, tant que ça soulage.
Comme psy comme ça est l’oeuvre de Mardi Noir, aka Emmanuelle Laurent, 34 ans, dont la chaîne YouTube dépoussière allègrement la psychanalyse. Les psy aiment son contenu impeccable et ses fans, éclectiques et fidèles, adorent son humour décalé, ses convictions et sa façon trash de parler de l’art d’inventer sa vie.
Sexe, amour, créativité, normes sociales et liberté personnelle : qu’il s’agisse des phobiques poseurs de questions, des gens qui épient le bonheur des autres, des ados qui lancent à leur mère « Casse-toi de ma chambre », de la rivalité entre les amis, ou des secrets de famille, Mardi Noir nous rappelle que la vie inconsciente est bien plus riche et drôle que notre monde obsédé par l’efficacité, l’utilité et la pensée positive.
Bienvenue dans la psychanalyse !
Si vous ne connaissez pas la YouTubeuse qui mêle psychanalyse et make-up, je vous invite à suivre le lien > ici <.
Dans ce tout petit livre, attention j’use du mot petit non parce que je minime et mignonise tout (ce qui n’est pas totalement faux) mais parce que je passe des gros volumes pour les cours de psycho à un livre de moins de 200 pages. Je disais donc, dans ce tout petit livre, Mardi Noir déride quelque peu la psychanalyse. Lorsque l’on est un poil fâché avec les termes de Lacan ou que l’on n’y capte rien…c’est sympa d’avoir quelqu’un qui fasse office de traducteur. Faut bien avouer que parfois lorsque je comprends enfin quelque chose c’est comme si j’entrais dans le cercle privé de la Franc-Maçonnerie et que j’ai enfin les codes… et puis on passe à la page suivante …
L’auteure nous permet de comprendre quelques termes avec des anecdotes perso, comme lorsqu’elle découvre qu’elle dépourvu de pénis à l’âge de 4 ans par comparaison à un petit garçon. Personnellement, j’ai complément zappé ce passage de ma vie. Est-ce que tout en vient au phallus dans la psychologie ? Ou lorsqu’elle parle de « la femme qui n’existe pas » dixit Lacan qui fait le buzz chez les anti psyK ces derniers jours ou encore « il n’y a pas de rapport sexuel ». Bref, c’est à lire ou à relire, c’est rapide et ne pas hésiter à l’écouter sur sa chaine YT. Peut-être avoir quelques notions de psychologie avant de se lancer dans la lecture, je ne sais pas, je l’ai proposé à des personnes qui disent « ne pas s’y connaitre » elles ont refusé de le lire.

LinkWinthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...