samedi 1 juillet 2017

{ Lecture } # 25 Jules de Didier Van Cauwerlaert

"Jules" (2015)
Didier Van Cauwelaert
Éditions Le Livre de Poche (2017)
256 pages


Synopsis


"A trente ans, Alice recouvre la vue. Pour Jules, son chien guide, c'est une catastrophe. Il perd son rôle, son but sur terre. En plus, on les sépare. Alors, il se raccroche à moi. En moins de vingt-quatre heures, ce labrador en déroute me fait perdre mon emploi, mon logement, tous mes repères. Il ne me reste plus qu'une obsession - la sienne : retrouver la jeune femme qui nous a brisé le cœur.

Entre une miraculée de la chirurgie et un vendeur de macarons, une histoire de renaissance mutuelle et de passion volcanique orchestrée, avec l'énergie du désespoir, par le plus roublard des chiens d'aveugle."

 

Avis et résumé


Une histoire courte et rapide à lire. Je l'ai lu entre mes 2 semaines de partiels avec un cerveau qui réclamait de la lecture mais dont je saturais en révisions. D'ailleurs une suite vient de sortir, ça sera peut-être pour de prochains partiels.
Un livre à 2 voix, une fois nous avons notre jeune femme anciennement non voyante, Alice, qui parle et l'autre fois, Zibal, notre vendeur de macarons à l'aéroport.
Une pointe de souffrance chez notre personnage masculin, pour qui la vie n'a jamais été facile et souvent traité comme un détritus, comme son nom signifie en arabe "poubelle".
Je n'ai pas pour habitude de m'attacher et surtout de m'identifier à un personnage masculin dans un roman mais avec Didier Van Cauwerlaert cette étape est franchie. Alice, par contre est un personnage complexe, bien qu'ayant beaucoup souffert, elle fait également souffrir les personnes qui tiennent le plus à elle. Ceci j'ai eu beaucoup de peine pour elle lorsque j'ai appris la raison de sa perte de vue.
Quant au chien, Jules, le plus important, tout tourne autour de lui. On apprend beaucoup sur la condition et la notion de travail des chiens guides et du fait qu'ils ne sont pas les chiens de leurs aveugles mais travaillent avec eux. Et lorsqu'une non voyante voit à nouveau, le chien doit aller dans un autre foyer car la liste est longue et ces chiens coûtent très chers.
Une rupture où le chien fera tout pour maîtriser son avenir en utilisant une tierce personne, tout aussi paumée que lui.



J'ai adoré ! Un auteur qui parle du PACA, de Paris, de Guernesey, de Guinness, de Pub et de Victor Hugo, mais aussi de Bretagne et Normandie... En rigolant, j'ai dit à mon mari que ce livre avait été écrit pour moi.
Ensuite, je ne sais pas si je suis bien objective puisque je suis amoureuse des animaux et ai une curiosité pour un paquet de choses.

2 commentaires:

  1. Coucou !
    Je suis fan de la couverture du livre ! Le livre à l'air plutôt pas mal !

    Julie - Comme on est

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, oui rien que la couverture donne envie de découvrir le livre :)

      Supprimer

LinkWinthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...